Ah le deuxième article, voici un moment tout aussi délicat que le premier article. En fait, j’avais un certain nombre d’idées de chose à raconter. D’ailleurs, je vais faire la liste des choses que ce deuxième article aurait pu traiter :

-l’exhibitionnisme de la société : oui en fait, je me suis dit que nous vivions dans une société de l’exhibition. Les réseaux sociaux sont un formidable lieu où des inconnus racontent leur vie inintéressante à d’autres inconnus à la vie tout aussi inintéressante. Je me suis dit que l’apogée de l’inutile avait été atteint avec les applications de vidéo en live. Oui je parle de Periscope et de Facebook live. Ce sont deux magnifiques outils qui permettent à des gens qui n’ont rien à dire ou à montrer de se montrer tout de même. Évidemment pour faire du buzz, tous les abus sont possibles, naître et mourir en live en font partie. Cet article ne traitera pas comme ça.

-Mes premiers jours sur Kindle : j’aurais pu raconter mes premiers jours en tant qu’auteur auto-édités sur Amazon. Mais bon, c’est quand même le genre de chose qui n’intéresse que les autres écrivains et en plus je n’ai pas grand-chose à raconter pour le moment. Certes, il y a la joie de la première vente, mais bon je ne vais pas faire une vidéo sur ça (cf voir le premier thème non traité).

-Une sélection des meilleurs phrases et punchline de mes romans et surtout de « biture express » : c’était une super idée, mais j’ai eu la flemme pour le moment.

-Écrire un article sur comment écrire un article : là je pense qu’on n’est pas loin de l’idée géniale. Les tutos pour écrire des articles je trouve ça super bien. Mais le top du top, c’est les tutos pour écrire des tutos. On pourrait croire que le serpent se mord la queue mais en fait non. Il suffit de se dire que ce genre de chose se traite à un niveau différent. Je me demande même s’il y a des gens qui font payer leur tutos pour écrire des tutos sur des articles de tutos. Cela doit certainement être le besoin que la société a de pouvoir tout expliquer et tout comprendre. Mais ceci est un autre débat.

-La théorie du complot : Je comptais faire un article pour me demander si les théories du complot n’étaient pas un complot par elle-même. Le postulat de base serait de se demander à qui profite la théorie du complot au lieu d’essayer de savoir si elle est vraie ou fausse. Ne vous êtes-vous jamais posez la question de savoir pourquoi toutes ces théories avaient autant de succès sur les réseaux sociaux ? C’est d’ailleurs un sujet assez passionnant que je pense traiter une prochaine fois.

Finalement, j’ai écrit un article assez bordélique où j’ai traité tout un tas de sujet sans en aborder aucun. Je peux bosser à la télé finalement.